le Prophète de l’islam en images, un sujet tabou ?

François Boespflug, Bayard, oct. 2013, 187 p.

Le Prophète de L’islam est-il irreprésentable ? Non. Prétendre qu’il le serait reviendrait à caricaturer outrageusement l’islam et son histoire pluriséculaire, et se méprendre sur la personne même de Muhammad.

Dans l’enquête exceptionnelle que propose ici François Boespflug, accompagnée d’une vingtaine de reproductions, nous découvrons un noeud de problèmes passionnants qui ont conduit à un véritable raidissement travesti en loi de toujours. Du point de vue du droit musulman, la représentation du Prophète n’est pourtant la cible d’aucune interdiction stricte et explicite, sauf de manière limitée et occasionnelle. Du point de vue de l’histoire, nous trouvons des représentations du Prophète produites en pays d’islam surtout à partir du XIIIe siècle. Elles deviennent nombreuses en Perse à partir du XIVe siècle. Elles se développent jusqu’au XXe siècle en Iran, en Afghanistan, puis en Inde, en Turquie... La suite de cette histoire a été quelque peu bousculée voire empêchée, ouvrant sur La censure, inspirée du wahhabisme, puis La propagande des Frères musulmans et des salafistes, sans parler récemment des affaires d’images successives, aux États-Unis et en Europe, qui n’ont fait que mettre de l’huile sur le feu...