Sur la trace de l’archange. 450 kilomètres à pied jusqu’au Mont-Saint-Michel

François-Xavier Maigre, Bayard 2012, 302 p.

Au Moyen-Âge, l’abbaye du Mont-Saint-Michel fut, au même titre que Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle et Jérusalem, l’un des sanctuaires les plus prestigieux de la chrétienté. Des foules de pèlerins, nommés "miquelots", y convergeaient à pied ou à cheval.
Après la Révolution française, cette tradition s’est peu à peu tarie. Cette tradition oubliée, nous avons essayé de la faire revivre. Voici notre histoire...

Une famille du XXIe siècle parcourt ainsi à pied 450 kilomètres de Paris au Mont-Saint-Michel, avec un âne, sur la trace de ces chemins effacés et du célèbre archange... Trente-deux étapes à retrouver dans l’arrière-pays normand. Un jeu de piste grandeur nature, une vadrouille à l’ancienne au gré des rencontres et de l’hospitalité de chacun.