Sous la discrète mouvant de l’Esprit ; initiation à la vie intérieure

Michel Hubaut, Cerf, août 2012, 283 p, 22€

Le développement des moyens de communication ouvre l’homme moderne aux dimensions de l’univers mais l’y disperse aussi, l’amenant à prendre conscience qu’il est amputé d’une part importante de lui-même. Ainsi, un nombre croissant de nos contemporains manifeste le désir plus ou moins explicite de trouver une certaine unité, un art de vivre en consonance avec des aspirations profondes, même en dehors de toute référence religieuse. On aspire au sens, à la cohérence et à l’harmonie dans son existence.

Ce n’est pas par hasard si de nombreuses sectes modernes proposent souvent des exercices de relaxation, de concentration, pour « être bien dans sa peau », avoir une relation pacifiée avec soi-même, les autres et l’univers. Se multiplient également les ouvrages de sagesse et de spiritualité sans référence apparente à la foi chrétienne.

Dans ce contexte, les chrétiens ressentent d’autant plus le besoin d’une intériorité où enraciner leur engagement. Il y a là un défi pour le christianisme qui doit non seulement remettre en lumière sa dimension mystique, mais également faire découvrir à nos contemporains son originalité, ses richesses et son actualité. Ce livre, qui est une invitation pédagogique à retrouver la source de sa vie intérieure, donne les bases nécessaires pour « habiter son coeur » et unifier sa vie.

Michel Hubaut nous offre sur le sujet une somme de dix-huit chapitres ponctués de très belles prières, composées par l’auteur, et suivis d’un guide pratique sur les chemins de la vie intérieure.