Si je n’avais plus qu’une heure à vivre

Roger-Pol Droit, Odile Jacob, déc. 2013, 100 p.

« Si je n’avais plus qu’une heure à vivre, une heure seulement, exactement, inéluctablement, qu’en ferais-je ? quels actes accomplir ? que penser, éprouver, vouloir ? quelle trace laisser ? Car dès lors tout devient plus intense, plus urgent et plus dense il faut écarter les illusions, les trompe-l’œil, ôter le superflu, aller à l’essentiel, direct, mais il est où, l’essentiel ? »
R.-P. D.

Chacun de vous y a déjà songé au moins une fois. Roger-Pol Droit propose ici un exercice radical, décisif, qui vaut toutes les leçons de philosophie et de sagesse. Et si, à votre tour, vous n’aviez qu’un moment pour dresser le bilan, pour vous souvenir, pour chercher ce qui, pour vous, compte le plus ?