Science et philosophie. Panorama 1945-2012

Michel Lefeuvre, Salavator, 2013, 170 p.

La fin de la Seconde Guerre mondiale marque un nouvelle ère pour l’humanité, celle de l’informatique, qui révolutionne les sciences de la vie et de l’esprit. Le philosophe retrace l’histoire des idées, scientifiques et philosophiques, qui marquent cette période. A partir de ce panorama, il repense les questions de l’origine de la matière, de la vie, de la pensée, du réel et de la finalité.

La fin de la Seconde Guerre mondiale (1945) avec la bombe atomique lancée sur Hiroshima marque une ère nouvelle déjà commencée pour l’humanité tout entière : celle de l’informatique. Ce ne sont pas seulement les sciences de la matière qu’elle révolutionne, plus profondément ce sont les sciences de la vie. Le Hasard et la Nécessité de Jacques Monod (1970) en est l’exemple-type. Dans la même veine, plus tard, dans les sciences de l’esprit, Jean-Pierre Changeux écrit L’homme neuronal (1983).

Il faudra attendre les résultats imprévus du clonage et du séquençage des gènes pour qu’une sourdine soit mise à cet enthousiasme réducteur. C’est cette époque qu’explore avec finesse Michel Lefeuvre. Le but de l’auteur est d’inciter ses lecteurs à revenir aux textes eux-mêmes en suggérant des repères pour ces questions difficiles de l’origine de la matière, de la vie, de la pensée, du réel et de la finalité.