Prier 15 jours avec... Pierre Favre

Pierre Ferrière, Nouvelle Ciré, mai 2014, 127 p., 12.50€

« Le grand Pierre Favre » - ainsi le désignait son cadet François de Sales - était lui aussi Savoyard. Né en 1506, mort d’épuisement à 40 ans, Pierre Favre fut le premier compagnon d’Ignace de Loyola et le premier prêtre de la Compagnie de Jésus. Peu connu du grand public avant que le pape François ne le proclame « saint » en décembre 2013. Avec Ignace et François-Xavier, ces trois hommes formeront le noyau fondateur de la Compagnie de Jésus, « amis dans le Seigneur », comme ils aimaient à s’appeler. « Envoyé » sans relâche d’Espagne en Allemagne déchirée par la Réforme : telle fut la mission de Pierre.

Sa proximité des gens les plus divers et les plus pauvres en a fait un modèle privilégié du pape François : « Le dialogue avec tous, même les plus lointains ; un discernement intérieur toujours en éveil, le fait d’être homme de grandes et fortes décisions, capable d’être si doux » : ainsi l’a décrit le Pape. Quel chemin propose à nos contemporains cet homme doux et fort à la fois, volontiers anxieux car vibrant à tous les souffles ? Un chemin vers la stabilité du cœur qu’il a peu à peu découverte, à l’écoute de l’Esprit ouvrant grand son cœur sur le monde.