Les chrétiens dans le débat public

Collectif, Facultés jésuites de Paris, fév. 2014, 181 p.

Les chrétiens sont et doivent être présents dans le débat public ; c’est une urgence, une exigence de leur foi. La foi est morte quand elle n’inspire pas des actes concrets dans la société. Les convictions sont nécessaires, mais comment les intégrer dans la discussion citoyenne de manière à provoquer les consciences ? L’enjeu est bien de rendre davantage présent le message évangélique - message d’espérance pour tous.

Les éclairages ici rassemblés entendent fonder des convictions fortes. À travers la rencontre de quelques sujets brûlants, il s’agit de dire la force de la parole et du débat, l’exigence d’écouter l’adversaire, celle de devenir un interlocuteur ; sans violence, mais sans naïveté non plus. Sur tout ce dont il est urgent de parler, il y a à écouter la complexité du réel, à tenir un discours qui donne du sens et qui fasse signe à beaucoup. Il faudra tout cela pour ouvrir un chemin de vie.

Responsables : François Boëdec, Etienne Grieu, Dominique Quinio et al., avant-propos Henri Laux