Le bonheur à portée de main, méditations sur les béatitudes ou l’impossible possible

Daniel Duigou, Médiaspaul, sept. 2013, 132 p.

Dans le silence et la solitude de son ermitage, Daniel Duigou, ancien journaliste et ancien psychanalyste devenu prêtre au désert, a relu pour nous les Béatitudes, ce sommet de l’Évangile, ce poème universel dans lequel Jésus dessine son amour pour l’homme, tout l’homme.

Loin de nous placer dans une position d’échec face aux défis de la vie, de nous enfermer dans les ornières de la culpabilité, de nous contraindre à abandonner nos rêves et nos espoirs, Jésus nous réhabilite dans notre quête du bonheur.

Il nous invite à trouver dans nos propres failles les raisons de croire en nous-mêmes, de choisir la liberté de notre destin, de faire dans notre histoire la vérité. D’inventer notre avenir pour le bonheur d’aimer.

Il nous ouvre le chemin du possible au coeur même de notre misère, nous révèle notre sainteté là même où nous nous maudissons, nous libère de notre lâcheté quotidienne qui nous excuse trop facilement de tout courage. Il nous invite à écrire dans notre propre langue notre désir d’être heureux et découvrir ainsi un Père qui nous autorise à vivre la réalité du jour.

« Le Royaume de Dieu, c’est maintenant qu’il commence pour l’homme. Le bonheur est à la portée de sa main ! » Daniel Duigou