La morale de Vatican II

Alain Thomasset, Médiaspaul col. Vatican II pour tous 2013

On a souvent indiqué que Vatican II n’avait pas ou peu traité de la morale. À la lumière des études récentes, ce livre montre au contraire la richesse de la pensée morale du Concile, notamment dans la Constitution sur l’Église dans le monde de ce temps (Gaudium et Spes) lorsqu’elle est interprétée au sein de l’ensemble des documents du Concile. En cohérence avec ses conceptions de la Révélation et de l’Église, le Concile cherche le dialogue avec le monde pour discerner, à l’aide de la tradition chrétienne, ce qui peut contribuer à résoudre avec d’autres les questions éthiques de ce temps. Par sa méthode inductive, existentielle, ouverte à tous tout en étant éclairée par la Révélation ; par son anthropologie chrétienne qui met en avant la dignité de la personne humaine créée à l’image de Dieu et qui valorise le rôle de la conscience de tous ; par ses enseignements sur des sujets concrets comme la famille, l’économie ou la guerre ; enfin par son insistance sur la liberté religieuse et ses ouvertures sur les religions non chrétiennes, le Concile offre un héritage précieux pour la réflexion éthique de notre temps. Il faut redécouvrir ce trésor trop méconnu.