LE SAINT GRAAL AU COEUR DE L’ÉGLISE. L’UNITÉ PAR L’EUCHARISTIE

Frère Marie-Angel, éd. Salvator 2014, 268 p, 19,50 €

Comme il est facile de se lamenter devant la désunion des Églises, de regretter la dispersion des chrétiens ou de pleurer sur le fait que ceux-ci peinent à se faire entendre d’une seule voix dans la société !
Ce propos pleurnicheur n’est assurément pas le choix de Frère Marie-Angel qui invite vigoureusement les disciples du Christ à sortir de leur ghetto et à dépasser leurs divisions. Mais cette révolution des cœurs, cette conversion des mentalités ne peut s’accomplir qu’à travers cette profonde expérience spirituelle qu’est la redécouverte du don gratuit de l’Eucharistie.
En nous parlant du Saint Graal, l’auteur n’invite donc pas à l’ésotérisme, mais se livre à un plaidoyer sans concession pour l’unité de l’église vivant du Corps offert de Jésus. Comme il l’explique avec force, "ce temps doit nosu faire sortir d’une église hypocondriaque qui, à force de s’autoscruter scrupuleusement, en finit par oublier de regarder son Bien-Aimé. Ce temps, au contraire, doit être celui où l’Église "élargit l’espace de sa tente" (Isaïe 54,2), le temps où "elle allonge sa foulée sans affaiblir ses chevilles"... Ce temps doit être celui de la fierté de l’Église".