L’art du silence

Anselm Grün, éd. Albin Michel 2014, 217 p., 16,85€

Alors que nous vivons dans un monde de communication de plus en plus "connecté", tout le monde s’accorde à déplorer la dégradation progressive de notre culture du dialogue. Nous sommes sans cesse sollicités par de très nombreux discours, en particulier dans l’espace public, mais nous avons rarement l’occasion de rencontrer ou de prononcer une vraie parole.
Pour Anselm Grün, celle-ci ne peut être authentique que si elle jaillit d’un silence intérieur retrouvé, comme l’ont enseigné les traditions monastiques immémoriales.
Mais comment entrer dans cette dimension où chaque mot retrouve son sens et sa pleine sensibilité ? Avec son art habituel, et en s’appuyant sur la Bible comme sur la psychologie, Anselm Grün propose des clés pour accéder au vrai silence, et donc à la pleine conscience de la langue. Cette nouvelle approche peut nous conduire non seulement à renouer le dialogue - avec autrui, avec le monde, avec Dieu - mais aussi à "être le dialogue".