L’Évangile sauvera l’Eglise

Joseph Moingt, Salvator, nov. 2013, 295 p.

Comment penser le salut en Jésus-Christ aujourd’hui, dans une modernité qui semble si souvent déconstruire la foi et lui être hostile ?
Peut-on imaginer à frais nouveaux la condition de l’Église et des chrétiens dans un contexte de sécularisation qui se mondialise ? Les formes d’expression de la foi ne sont-elles pas à reconsidérer dans ce cadre, selon l’esprit même de la tradition ?

Ce sont ces questions fondamentales, mais aussi bien d’autres, comme la place des femmes et l’avenir des ministères, la prise en compte des mentalités contemporaines ou le rôle des laïcs qui sont débattues sans complexe dans cet ouvrage. En effet, pour mieux témoigner de l’Évangile, l’Église ne doit-elle pas être conduite à faire des choix nouveaux, afin de favoriser une « dispersion évangélique dans le monde » ?

Avec d’autres, le père Joseph Moingt, interrogé par de nombreux chrétiens et en dialogue avec eux, en est convaincu : c’est bien l’Évangile qui sauvera l’Église, puisqu’elle en est la servante.