L’Eglise catholique et les autres croyants

Michel Fédou, Médiaspaul, coll. Vatican II pour tous, 2012, 141 p.

Vatican II est le premier Concile qui ait consacré des textes spécifiques au problème des religions : les Déclarations Nostra Aetate et Dignitatis Humanae. Nostra Aetate préconise une nouvelle attitude de l’Eglise vis-à-vis des autres croyants. Dignitatis Humanae formule le droit fondamental de la liberté religieuse. D’autres documents de Vatican II contiennent également des passages importants sur les religions, en particulier Lumen Gentium, Gaudium et Spes et Ad Gentes. Le livre montre aussi quelle a été la postérité de l’enseignement conciliaire : sa réception dans la vie de l’Église, les débats théologiques auxquels il a donné lieu, les interventions des papes à propos du dialogue interreligieux et de la liberté religieuse. L’importance des problèmes aujourd’hui posés par les religions ne fait que confirmer la justesse de l’intuition qui a présidé aux textes conciliaires. Le livre montre en conclusion que les évolutions survenues depuis les années 1960 ne portent nullement atteinte à l’enseignement de Vatican II mais permettent de se le réapproprier dans toute sa profondeur et, parfois même, de lui découvrir des résonances nouvelles.

Michel Fédou, jésuite. Il a soutenu une thèse de doctorat en théologie sur le thème Christianisme et religions païennes dans le Contre Celse d’Origène (1988). Il enseigne la patristique et la théologie dogmatique aux Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres), dont il a été président de 2003 à 2009. Il est membre du Groupe des Dombes et de la Commission internationale de dialogue luthéro-catholique. Il est également membre du Conseil épiscopal pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux.

_ En savoir plus sur la collection Vatican II pour tous.