Journal de l’âme : quand un saint se raconte

Jean XXI, , Cerf, avril 2014, 600 p., 29€

Jean XXIII a tenu, depuis l’âge de quatorze ans jusqu’à sa mort, ce qu’il appelait son "Journal de l’âme", où il recueillait les notes de ses retraites et de ses exercices spirituels. Rien n’est plus émouvant que de voir peu à peu se dégager la physionomie du grand pape par un effort acharné de perfectionnement, d’humilité absolue et d’abandon total à la volonté divine dans les plus petites choses, dans l’émerveillement de la bonté de Dieu.

Le Journal de l’âme parle à l’intime des cœurs et, s’adressant à tout homme, renouvelle l’espérance chrétienne. Il fait comprendre comment l’humble fils des paysans de Sotto il Monte est devenu "Pierre".

C’est le Magnificat de Jean XXIII.