Foi et histoire

Benoit XVI, Téqui, 2012, 97 p.

Dans quelle mesure l’histoire permet-elle à l’homme d’accéder à ce pour quoi il est fait ? La notion de Salut concerne l’histoire d’un peuple en marche, dit la pensée catholique ; mais avec la théologie protestante et l’ébranlement de la conscience historique depuis les deux guerres mondiales, l’histoire est en crise et n’est plus porteuse ni de sens ni de salut.

Et pourtant, l’aspiration de l’homme à comprendre le sens de sa destinée perdure... Dans cet ouvrage, le cardinal Ratzinger montre que la théologie de la résurrection rassemble en elle toute l’histoire du Salut, le sens de l’existence, la résurrection s’ancrant dans l’histoire du peuple de Dieu tout en la dépassant, d’où son côté eschatologique.