En tête à tête avec les papes qui ont changé l’histoire

Bernard Lecomte et Philippe Lorin, éd. Gründ 2014, 127 p, 25,95 €

Les papes ne sont ni des statues de marbre ni des demi-dieux. L’histoire de l’Église de Rome est faite d’une incroyable galerie de personnages, tous différents, qui ont plus ou moins marqué leur temps. Certains ont été des pasteurs, d’autres des diplomates, d’autres des intellectuels. À certaines époques, les papes furent aussi des guerriers, ou des monarques, ou des jouisseurs. Certains, enfin, furent des prophètes.
Les auteurs en ont retenu dix qui ont eu une influence décisive sur la marche du monde. À commencer, bien sûr, par le premier d’entre eux, l’apôtre Pierre, cette "pierre" sur laquelle Jésus entendit "fonder son Église" et qui est considéré, deux mille ans plus tard, comme le premier des papes. On lira ensuite comment Léon le Grand, Grégoire le Grand, Innocent III ou Paul III ont donné à la papauté l’extraordinaire place qu’elle a conquise depuis les premiers temps de la chrétienté jusqu’à son apogée, au Moyen Âge et sous la Renaissance. On découvrira enfin comment, de Pie VII à Jean-Paul II en passant par Léon XIII, Pie XI et Jean XXIII, des papes hors du commun ont su conduire l’Église catholique à travers les plus grands drames et les plus folles mutations qu’aient connus les temps modernes.