Construire une société conviviale

Etienne Autant, L’Harmattan, mai 2013, 164 p.

Notre vie est faite de relations, au sein de notre famille, au travail, avec des commerçants ou les services publics, entre amis et dans les associations. Le plus souvent, les études sociologiques portent sur l’une ou l’autre de ces relations et ont tendance à s’intéresser à des sujets de plus en plus pointus. Une autre approche consiste à prendre du recul pour faire apparaître les points communs et les liens existant entre différents types de phénomènes. Ce livre se situe dans cette perspective.

L’humanité vit une mutation se traduisant par de magnifiques innovations technologiques mais provoquant déséquilibres et crises dont souffrent des milliards d’êtres humains. Les uns affichent un luxe insolent pendant que d’autres manquent du nécessaire. D’un peu partout des voix s’élèvent et des mouvements se créent pour réclamer un monde plus humain et travailler à sa réalisation. La convivialité, entendue de manière plus large que dans le langage courant, apparait comme le but commun à toutes ces initiatives : bien vivre ensemble au lieu de s’affronter.

Un nouveau modèle de vie en société se cherche. Pour contribuer à sa formulation, ce livre propose, d’une manière accessible à un large Ce livre propose une analyse des relations humaines et des changements profonds à mettre en oeuvre pour les rendre plus conviviales.