Bienvenue dehors !

Jean-Michel Touche, Salvator, nov. 2013, 188 p.

C’est le soir. Après l’effervescence du jour, chacun rentre chez soi, pressant le pas, jetant un dernier coup d’oeil sur les vitrines ou revivant ies événements d’une journée sur le point de s’achever.

Pourtant - les avez-vous remarquées ? - de drôles de silhouettes s’engagent dans les rues du quartier, le vôtre peut-être, un grand sac à la main. Dans cette ambiance de fin de journée, elles se fondent au coeur des recoins sombres de la cité.

Heure mystérieuse où se déploient les maraudeurs de la nuit.

Maraudeurs ? Quel mot étrange ! Je vous l’accorde, ce mot pourrait sembler peu fréquentable et passible des peines les plus extrêmes. Rassurez-vous.

Ceux que vous êtes invités à suivre tout au long de ce livre, ne sont ni des brigands en quête d’un quelconque larcin ni des marauds à la recherche de quelque mauvais coup. Par groupes de trois et plus souvent de quatre, ces maraudeurs-là partent à la recherche d’hommes et de femmes en grande précarité qui, faute de toit, cette nuit encore dormiront dans la rue. Bienvenue dehors !