Bart chez les Flamands

Frank Andriat, Renaissance du Livre 2012, 181 p.

2030. Les Flamands ont obtenu la scission de la Belgique et ont créé leur république. Tout ne s’est pourtant pas déroulé comme prévu. Repliée sur elle-même, la Flandre vit à marée basse pendant que, dans ce qui reste du royaume de Belgique, suite à la découverte d’or dans le sous-sol wallon, règnent la joie et l’opulence.

La reine Mathilde décide de tendre la main aux Flamands et éveille les voix nationalistes du prospère petit pays : Bart Lecoq, président de la NWA, monte au créneau. Pas question de donner un euro aux Flamands ! La Première ministre lui propose d’apprendre à connaître cette Flandre qu’il vilipende. Il relève le défi et, durant un voyage de trois jours, découvre un pays dont la réalité ne correspond en rien à ses idées fixes.

Un roman de politique-fiction décalé où la Belgique nous offre ce qu’elle a de meilleur : son sens de l’auto-dérision.