Avec Maurice Zundel, mes heures étoilées

Bernard de Boissière, Salvator 2012, 184 p.

« Maurice Zundel m’a converti alors que j’étais prêtre. »

Bernard de Boissière rencontre Maurice Zundel (1897 - 1975) à l’âge de 15 ans. L’abbé commence à être connu en France par son Poème de la Sainte Liturgie et ses prédications hebdomadaires sur Radio Luxembourg. Subjugué par cet homme en robe de bure qui vient parler aux jeunes de son expériences de Dieu, Bernard de Boissière se précipite à la chapelle de son école où il reste en méditation pendant près d’une heure. Là se confirme sa vocation sacerdotale. Devenu jésuite, il retrouve Maurice Zundel en Suisse, qui devient son confesseur et son père spirituel. C’est l’occasion pour ces deux prêtres de développer une amitié spirituelle qui durera jusqu’à la mort de Zundel.
La spiritualité de Maurice Zundel connaît aujourd’hui un immense retentissement et se répand bien au-delà du monde chrétien, dépassant les clivages entre les différentes traditions. Celui qui était considéré de son vivant par le pape Paul VI comme "un génie mystique, poète, écrivain et théologien" mit toute sa vie sacerdotale et intellectuelle au service de la rencontre de Dieu en l’homme. Ce François d’Assise contemporain nous incite, à notre tour, à expérimenter Dieu au quotidien, dans une liberté rare.