A mort la haine !

Arthur Ténor, Oskar, sept. 2013, 98 p.

Entre Élie le Juif et Mourad l’Arabe, c’est la guerre : de joutes verbales en insultes raciales, le collège est devenu leur champ de bataille. Pour cause de séjour à la neige, les deux belligérants font la trêve, mais même à skis, la haine ne se chasse pas comme ça. Dans la tempête qui menace, Mourad et Élie n’auront d’autre choix que d’unir leurs forces et déposer les mots, pour espérer sauver leur peau.