35 kilos d’espoir

Anna Gavalda, Bayard poche 2012, 111 p.

Grégoire déteste tellement l’école, qu’en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu’il aime, son refuge, c’est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler. Pourtant, quand Grégoire est renvoyé du collège, Léon est furieux. Il renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. Il est peut-être temps pour Grégoire d’accepter de grandir...